Le Royaume-Uni et la France vont collaborer sur l’IA suite à leur adhésion à Horizon
Le Royaume-Uni et la France vont collaborer sur l’IA suite à leur adhésion à Horizon

Le Royaume-Uni et la France ont annoncé de nouvelles initiatives de financement et de nouveaux partenariats visant à faire progresser la sécurité mondiale de l'IA. Ces développements font suite à l'association du Royaume-Uni avec Horizon Europeune décision qui a été largement considérée comme un moyen de mettre les divisions du Brexit dans le passé et de rétablir les relations pour le bien du continent.

La ministre française de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Sylvie Retailleau, doit rencontrer aujourd'hui à Londres la secrétaire d'État britannique Michelle Donelan pour des échanges marquant un moment charnière dans la coopération scientifique bilatérale.

S'appuyant sur une riche histoire de collaboration qui a donné naissance à des innovations révolutionnaires telles que le Concorde et le tunnel sous la Manche, les ministres approuveront une déclaration commune visant à approfondir les liens de recherche entre les deux pays. Cela comprend un engagement de 800 000 £ de nouveaux financements en faveur d'efforts de recherche conjoints, notamment dans le cadre d'Horizon Europe.

Un partenariat historique entre le Royaume-Uni Institut de sécurité de l'IA et celui de la France Inria sera également dévoilé, signifiant un engagement commun en faveur du développement responsable de la technologie de l’IA. Cette collaboration arrive à point nommé, compte tenu de l'organisation prochaine en France du sommet sur la sécurité de l'IA plus tard cette année, qui vise à s'appuyer sur les accords et discussions antérieurs sur les tests d'IA aux frontières conclus lors de l'édition britannique de l'année dernière.

Par ailleurs, la création du comité mixte franco-britannique sur la science, la technologie et l’innovation représente une opportunité de favoriser la coopération dans de nombreux domaines, notamment l’hydrogène bas carbone, l’observation spatiale, l’IA et la sécurité de la recherche.

La secrétaire d'État britannique Michelle Donelan a déclaré :

« Les liens entre les esprits les plus brillants du Royaume-Uni et de la France sont profonds et anciens, depuis les avancées dans le domaine aérospatial jusqu'à la lutte contre le changement climatique. Il est tout à fait normal que nous soutenions nos innovateurs afin qu’ils libèrent le pouvoir de leurs idées pour créer des emplois et développer des entreprises de concert avec notre plus proche voisin du continent.

La recherche est fondamentalement collaborative et, parallèlement à notre accord sur mesure sur Horizon Europe, ce partenariat approfondi avec la France – ainsi que notre travail commun sur la sécurité de l'IA – constitue une autre étape clé dans la réalisation des ambitions de superpuissance scientifique du Royaume-Uni.

La collaboration entre le Royaume-Uni et la France souligne leur engagement commun à faire progresser la recherche scientifique et l’innovation, en mettant l’accent sur les technologies émergentes telles que l’IA et le quantum.

Sylvie Retailleau, ministre française de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a déclaré :

« Ce comité mixte est une parfaite illustration de la composante internationale de la recherche – depuis l’identification des priorités clés telles que l’hydrogène, l’IA, l’espace et la sécurité de la recherche – jusqu’à la facilitation du travail collaboratif et de l’échange d’idées et de bonnes pratiques grâce au financement.

Le faire avec un partenaire de confiance comme le Royaume-Uni – qui vient de s'associer à Horizon Europe – constitue une excellente opportunité de renforcer les capacités scientifiques de la France à l'étranger et de participer à l'ouverture stratégique de l'Europe en matière d'autonomie.

Alors que le Royaume-Uni continue d’approfondir son engagement avec des partenaires mondiaux dans le domaine de la science et de la technologie, ces accords bilatéraux témoignent de son ambition d’ouvrir la voie à la découverte et à l’innovation scientifiques sur la scène mondiale.

(Photo par Aleks Marinkovic sur Unsplash)

Voir également: Le ministre britannique de l'Intérieur tire la sonnette d'alarme face aux deepfakes à l'approche des élections

Vous souhaitez en savoir plus sur l’IA et le Big Data auprès des leaders du secteur ? Vérifier Salon de l'IA et du Big Data se déroulant à Amsterdam, en Californie et à Londres. L'événement complet est co-localisé avec d'autres événements de premier plan, notamment BlocX, Semaine de la transformation numériqueet Salon de la cybersécurité et du cloud.

Découvrez d'autres événements et webinaires technologiques d'entreprise à venir proposés par TechForge ici.

Mots clés: ai safety summit, intelligence artificielle, europe, france, gouvernement, horizon europe, recherche, royaume-uni, sécurité




Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top